Je dois dire qu’ici l’hiver ne s’est pas fait attendre. Les besoins de chaleur et de cocooning sont plus qu’évidents. Moi qui suis glacée en permanence, cette période de l’année est encore plus difficile à gérer. Je me couvre un max dès les 10 degrés, gants, bonnet et tout et tout. Donc, ce n’est pas pour rien si je vous parle d’un vêtement assez doudou et cosy aujourd’hui. En même temps, je ne l’ai pas cherché car le sweat que je vais vous présenter n’est pas pour moi cette fois-ci… dommage…  Mais promis, après, je vous montrerai des choses un petit peu plus féminines et sophistiquées.

Bon, c’est vrai qu’avec mon jaune pétard, je n’ai pas été des plus discrètes. Du coup, il a fait envie à quelques unes… (Olivia si tu me lis…)

Après avoir trouvé avec sa future propriétaire, chez Little Fabrics, le molleton magnifique et supra confortable, moelleux, épais ou tout superlatif relatif au beau et au douillet que vous voulez, je m’y suis attaquée aussi sec.

L’épaisseur et l’élasticité du tissu m’ont posé quand même de bonnes difficultés et ma surjeteuse m’en a voulu de lui fourrer ça sous le pied. “Mais bon ma cocotte, c’est ton boulot, va pas falloir t’arrêter là, toi, la spécialiste de l’élasthane !”

Aussi, j’ai fait des essais sur des chutes, rouspété contre les points qui sautaient, abandonné en me rendant compte que mes bords ne se coupaient qu’à moitié. Bref, elle et moi, en l’espace de 3 heures, on n’a pas été les meilleures amies du monde.

Mais pour me redonner de l’énergie et finir en beauté malgré tout, je me suis décidée à retrouver mon autre copine, la mac, pour fignoler l’encolure en y mettant un biais liberty.

La petite touche perso n’était pas à oublier malgré tout !!

Une fois fini, j’étais quand même bien contente de son rendu. Bien-sûr, encore une fois vous le reconnaitrez, il s’agit du sweat Courcelles de Cosy Little World. C’est encore une couleur bien pétante. Ce rose framboise est un véritable appel à la gourmandise. L’envers du tissu est une tuerie phénoménale. Il est aussi doux que beau à regarder ! Il va sûrement mettre du baume au coeur à sa propriétaire et lui apporter beaucoup de chaleur pendant les périodes froides.

Après essayage pour les photos, du fait que je ne l’ai pas fait dans ma taille habituelle, je me suis rendue compte que le coudre dans 2 ou 3 tailles au dessus pouvait être une bonne idée pour pouvoir se lover dedans. Et vous verrez que ce n’est absolument pas choquant, bien au contraire !

Sur ces mots, et à défaut de ne plus avoir ce sweat entre mes mains, je crois que je vais aller retrouver ma couette !

Taille

T. 36

Modifications

Aucune

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

© 2017 Plumti.lab