Je suis sûre que vous connaissez la sensation d’être débordée, de voir le temps défiler à une allure folle, de regarder derrière vous en voyant les mois qui se sont écoulés et de vous demandez ce que vous avez bien pu fabriquer pendant ce trou spatio-temporel sans rien avoir de concret devant vous ou entre vos mains. C’est exactement ce que je ressens ces derniers temps !

Et pourtant je suis loin d’avoir chômé ! Ma machine à coudre, mes crayons, mon ordinateur et mes enfants ne m’ont jamais lâché. Et quand je regarde ce que j’ai aujourd’hui, je ne suis pas satisfaite de voir si peu de concrétisations de ce que je voudrais réellement. Le chemin vers le blog m’a manqué, les publications sur Instagram aussi. Quand on s’éloigne des réseaux sociaux, on arrive à prendre conscience de toute cette effervescence qui tourne autours d’eux et qui semble ne pas prendre le temps de respirer. Et je vous avoue que quand on coupe toutes notifications, toutes sonneries perturbatrices et bien c’est un frein en moins !

De ces derniers mois, malgré mes fausses impressions de vide, il me reste quand même des choses palpables et portables ! Oui car je suis occupée mais impossible malgré tout de ne pas glisser de tissus sous le pied de biche, jouer avec les épingles ou avoir des ciseaux dans la main.

Il y a 2 mois, Aurélie de Chez Machine m’a contacté, NOUS a contacté devrais-je dire car je ne suis pas seule dans l’aventure, pour les aider, elle et Maïder, à finaliser leurs modèles en testant les différents patrons de leur nouvelle collection printemps/été 2017. Le moodbaord qu’elle nous a envoyé en a inspiré plus d’une et je vous promets que ce que vous allez découvrir au fur et à mesure chez elles et chez les testeuses va vous donner envie de le télécharger très rapidement. Parmi mes acolytes, vous pourrez trouver, attention accrochez-vous bien : Marie de Basile et Léon, Doriane de L’univers de Stella Rose, Bénédicte alias louanje sur IG, Gwendoline ou MaisonJosephe sur IG, Tiphaine d’Addictiph, Marion d’Ibijau, Gaëlle 4_love_4 sur IG, Perrine de Auguste et Septembre et enfin Emmanuelle alias 23ruedesroses sur IG. Un joli petit monde qui participe dans la joie et la bonne humeur à l’élaboration des ces superbes patrons. Et je suis fière de les accompagner dans cette aventure.

En étant dans les coulisses, je peux vous dire que c’est une véritable usine à gaz. Derrière leur humour, Aurélie et Maïder déploient une énergie de folie et passent tout au peigne fin pour faire de leur nom une marque sérieuse et pro. Chacune dans leurs domaines, elles ont travaillé dur pour rendre des produits impeccables. Et ce n’est pas encore fini car, à ce jour, il reste encore des prototypes à valider et je vous assure que de l’intérieur on sent tout l’amour et toute l’implication qu’elles mettent dans leur ouvrage. Mais je crois qu’une fois que vous connaîtrez leurs modèles et que vous aurez au moins un de leurs patrons entre vos mains, vous ressentirez la même chose que moi.

En attendant de voir toute la collection se dévoiler, je vais vous présenter Arsène. Bien que ce soit un patron offert, il a été conçu avec tout autant de sérieux que les autres pièces. Arsène est le tee-shirt qui fait mouche. Sa large encolure et son aspect loose font de lui un patron caméléon. Il peut très bien s’adapter sur un jean dans un style décontracté que rentrer dans une jupe pour un look plus féminin. C’est un tee-shirt basic qui se porte à toutes les sauces. Et puis il y tellement des tonnes de possibilités à faire avec lui qu’il ne faudrait vraiment pas s’en priver. A l’image des culottes qui font le tour de la semaine, on peut très bien s’amuser à faire la même chose tellement il est rapide à faire. Le tissu qui est grandement conseillé pour le réaliser est bien entendu le jersey mais si vous voulez tout savoir, les phases de test ont montré qu’il était possible de le coudre dans un tissu chaîne et trame. Du fait qu’il ait été imaginé large, vous pouvez facilement garder votre taille selon le barème proposé et créer une parementure ou ajouter un biais rapporté à la place de la bande d’encolure.

Pour ce test, j’ai choisi de piocher dans mon stock. J’avais utilisé ce jersey lamé de chez The Sweet Mercerie pour le Madawan de Aime comme Marie. Initialement, quand je l’avais acheté, j’avais pensé à me faire un legging mais il en a été finalement tout autrement. J’aimais son rendu et avec ce qu’il m’en restait, je me suis dit qu’il serait parfait pour ce petit tee-shirt. Sa fluidité, sa finesse, son élasticité et sa composition qui accrochait sous le pied m’ont posé quand même certaines difficultés notamment pour les surpiqûres doubles. Je pense qu’avec un jersey simple qui a un peu de tenue ou d’épaisseur, il n’y a rien de plus facile ! Et c’est bien ce que j’ai réalisé quand j’ai attaqué une seconde version. Cette fois-ci le jersey acheté chez ma petite mercerie était beaucoup plus agréable à coudre. D’ailleurs, la différence se voit sur les photos. On voit bien que la 2è version a beaucoup plus de tenue. Les versions marinières ont fusé pour ce patron : Chez Machine le présente d’ailleurs sous cette version-là ainsi que Gaëlle @4_love_4. Il y a eu aussi des petits clins d’oeil avec des broderies jolies jolies chez Tiphaine @addictiph ou encore Chez Machine. Pour ne pas faire dans la simplicité et détourner la marinière classique, j’ai regardé ce que j’avais autour de moi. Il y a quelques temps, j’ai récupéré des anciens cols brodés vintage. Autant vous dire qu’ils n’allaient pas trainer au fond du placard. Après plusieurs test, j’en ai pris un et l’ai complètement détourné. Mais je vous laisse avec les photos pour découvrir ce que j’en ai fait.

En tout cas, je n’en ai pas fini avec Arsène, il va être mangé à toutes les sauces !!

Patron

Tee-shirt Arsène
de Chez Machine

Tissu

Jersey lamé noir
de The Sweet Mercerie

Jersey marinière
de Un chat sur un fil

Taille

T.34
Ce modèle est loose et si vous hésitez entres 2 tailles, choisissez la plus petite.

Modifications

Version noire :
un revers aux bas des manches

Version marinière :
Pas de bande d’encolure et rajout d’un col brodé aux épaules

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

© 2017 Plumti.lab